Actualités congolaises et africaines.

16 décès sur les 2 123 cas de choléra déclarés à Goma et Nyiragongo

Seize (16) personnes ont trouvé la mort sur un total de deux mille cent vingt-trois (2.123) cas de cholera enregistrés dans la ville de Goma ainsi que dans une partie du territoire de Nyiragongo, a rapporté le ministre provincial en charge de la Santé au Nord-Kivu, Dr Martial Kambumbu Kayenga, au cours du conseil ordinaire du Gouvernement tenu  vendredi sous la présidence du Vice-gouverneur, Me Feller Lutayichirwa Mulwahale.

D’après le compte rendu lu par Mme Marie Shematsi Baeni, porte-parole du gouvernement provincial, pour la ville de Goma les aires les plus touchées sont essentiellement Katindo, Himbi, Buhimba, Mapendo, Muungano, Majengo, Murara, Virunga, Katoy, Bujovu, Ndosho, Mugunga, Lubango et Kasika. Pour le territoire de Nyiragongo, Turunga, Kanyaruchinya, Mudja, Ngangi 3, Kiziba et Kibati.

L’augmentation des sites de prise en charge vers Kahembe, l’accroissement de l’effectif, le renforcement de la sensibilisation sur les mesures d’hygiène et la mobilisation des partenaires pour l’accompagnement constituent les mesures de riposte arrêtées par le gouvernement provincial du Nord-Kivu qui, par ailleurs, remercie les volontaires communautaires, le personnel soignant sans oublier les partenaires en l’occurrence l’ONG MSF. Grace aux efforts de tous ces intervenants, la propagation du choléra a pu être contenue, se félicite l’exécutif provincial.

Par ailleurs, la réussite à 100% à l’examen d’Etat 2017 des premières promotions de «l’Ecole du Cinquantenaire», la situation sécuritaire marquée par l’activisme des groupes armés, la reddition du chef milicien Ntabo Taberi Cheka et les kidnappings ont également été débattus lors de ce conseil des ministres provincial.

ACP/LC

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer