Actualités congolaises et africaines.

Journées de deuil national – Les kinois réagissent !

Suite aux morts enregistrés au cours des affrontements entre policiers et manifestant de la marche organisée par le Comité Laïc de Coordination du 31 décembre 2017 dernier, ainsi que les victimes de la pluie qui a causé des dégâts matériels importants la semaine dernière, les journées du lundi 8 et mardi 9 janvier 2018 ont été décrétées par le gouvernement et le rassemblement, seulement le lundi, journées de deuil national.

Apparemment, le mot d’ordre du Gouvernement et du Rassemblement n’a pas été pris en considération par les kinois, et surtout dans différents bureaux de police, on apercevait des drapeaux toujours au sommet, alors que dans des telles journées, les drapeaux sont en berne. Cette confusion est à la base de beaucoup d’ignorance. Sur ce, votre quotidien est passé dans certains coins de la capitale afin de voir comment la première journée de deuil national est conçue par les kinois.

Pour certains, ce message a été mal donné car c’est presque tout le monde qui est surpris de cette journée, et ceci a semé une confusion dans les mémoires de certains parents qui n’ont pas pu envoyer leurs enfants dans les écoles et universités. Quant aux autres, ils croyaient que ces journées sont totalement chômées.

Cependant, les étudiants de plusieurs universités s’étonnent quant à eux de l’absence des corps scientifiques dans leurs universités. Il serait important que l’Etat fasse un effort de bien transmettre ses messages au public, ainsi que bien accélérer avec les notions liées au civisme et à la connaissance des certains problèmes politiques afin d’éviter des confusions. Il est aussi important que le public se donne à l’actualité, car un peuple sous informé est nul.

BB/LP

Que pensez-vous de cet article?
  • Triste (2)
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Intéressant (0)
  • Amusant (0)
Vous pourriez aussi aimer