Actualités congolaises et africaines.

Kasaï-Central – Plus de 100 policiers déclarés démissionnaires

Plus de cent policiers ont, depuis quatre mois, été déclarés démissionnaires au Kasaï-Central. Dans une déclaration faite samedi 5 août, le commissaire provincial intérimaire de la police nationale, le colonel Christian Kongolo Kambale, précise que ces policiers se sont auto-exclus suite à leurs absences non justifiées.

«La loi numéro 13013 du 1er juin 2013 portant statut du personnel de carrière de la police nationale, en son article 228 point II prévoit qu’un policier qui, sans motif valable, abandonne son poste ou s’absente pour une durée d’un mois, tombe sous la cessation de service par la démission d’office», a rappelé le colonel Christian Kongolo.

Il a indiqué qu’après «un constat amer» beaucoup de policiers ne se rendent plus au service depuis la bancarisation de paiement de la prime des policiers.

« Beaucoup de policiers ont abandonné le service, et sont devenus autonomes. Ils n’attendent que la fin du mois pour aller toucher la prime sans problème. En application toujours de cet article 228 du statut, les commandants des unités ont essayé de faire de PV pour déclarer ces policiers-là démissionnaires», a expliqué le commissaire provincial intérimaire.

Cet officier de la police au Kasaï-Central souligne également que des policiers qui font des réclamations illégales seront arrêtés et traduits en justice.

Réagissant à cette mesure, le Réseau provincial des ONG des droits de l’homme du Congo (REPRODHOC) redoute que le Kasaï-Central replonge dans une nouvelle crise sécuritaire après le phénomène Kamuina Nsapu.

RO

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer