Actualités congolaises et africaines.

La MONUSCO appuie une formation en gestion des prisons

Au cours du mois de décembre 2017- la MONUSCO  Kalemie a appuyé plusieurs formations au profit de diverses institutions provinciales. L’atelier de formation sur la gestion des prisons en fait partie, organisé par  l’Unité d’appui à  l’Administration  pénitentiaire de la MONUSCO.

Deux jours durant, dans la salle de conférence de l’hôtel Musasala de Kalemie,  25 participants dont 4 femmes, notamment les autorités judiciaires, les responsables de l’Administration pénitentiaire  et ceux des services de sécurité de la  province du Tanganyika ont bénéficié de cette formation.

Le  thème principal de l’atelier : « sécurité des prisons à haut risque », a eu pour  objectif  de renforcer la sécurité des prisons à haut risques par la mise en œuvre du plan d’action prioritaire. Plus spécifiquement, la formation a abordé plusieurs sujets dont  la réglementation pénitentiaire et la responsabilité du directeur dans la sécurité ; le; renseignement pénitentiaire l’éthique du personnel pénitentiaire; l’examen du manuel de postes et procédures opérationnels dans le contexte de la RDC.

La rencontre a permis aux participants de se familiariser avec les notions sur la gestion rationnelle d’une prison.

A l’issue de l’atelier, les participants ont formulé des  recommandations relatives à la  construction d’une nouvelle prison à Kalemie  pour les détenus majeurs ; la réhabilitation de la prison actuelle pour qu’elle abrite uniquement les mineurs ; la prise en compte dans le budget provincial de l’alimentation mensuelle des détenus ; l’équipement du personnel de sécurité avec le matériel de communication, de transport des détenus et du maintien de l’ordre ; l’équipement de l’administration de la prison avec du matériel informatique complet.

Il convient de souligner que  dans la province du Tanganyika, chaque territoire, notamment Kabalo, Kalemie, Kongolo, Manono, Moba et Nyunzu, dispose d’une prison. Trois maisons carcérales  ont été réhabilitées par la MONUSCO grâce à des projets à impact rapide. C’est le cas des  prisons de Manono, Kongolo et Moba. Le reste des prisons  constitue des maisons pénitentiaires  à haut risque de détention, selon les experts du domaine.

MONUSCO

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer