Actualités congolaises et africaines.

Le pays finance 14 « villages agricoles » avec 1,5 million au Bandundu

Agriculture

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural de la RD Congo (RDC) a débloqué 1,5 million USD pour financer 14 villages agricoles au Bandundu (ouest) et mis 33 tracteurs à la disposition du gouvernement provincial, dont les 180 tracteurs reçus précédemment ont « disparu dans la nature ».

Le programme +villages agricoles+ s’appuie sur les organisations semencières villageoises et les organisations paysannes. Il travaille en collaboration avec les inspecteurs, les agronomes et les moniteurs du ministère de l’Agriculture et du développement rural qui sensibilisent et encadrent les paysans dans les 14 villages agricoles opérationnels situés sur les axes Kikwit-Mongata et Mongata-Bandundu.ville ( Batshiongo, Kabuba, Katoyi, Mbeko, Munzabala, Kisala, Kosi, Camp Bulungu, Kimbinga, Bamba, Kinsele, Tobakita, Ito et Mushie Pentane), selon le ministère de l’Agriculture et du développement rural.

« A Kimbinga, village situé à la rive droite du Kwilu, secteur Imbongo, territoire de Bulungu dans le district de Kwilu, 120 ménages regroupés au sein du collectif des organisations pour le développement intégré cultivent le riz, le maïs et le niébé sur 60 hectares. A Batshiongo, premier village du programme situé dans le secteur de Bukangalonzo, territoire de Kenge dans le district de Kwango, 54 hectares sont et couverts de niébé au profit de 100 ménages », précise-t-il.

Trois objectifs

Le programme « villages agricoles », adopté par la conférence économique du bandundu et placé sous la tutelle du ministère provincial de l’Agriculture, Pêche, Elevage et Travaux publics est dirigé par le coordonnateur Abdias Niangisi.

Il vise trois objectifs : augmenter de manière sensible la production agricole, favoriser l’accès des produits aux marchés locaux et urbains, améliorer les infrastructures de base.

« Il permet aux familles paysannes, principales bénéficiaires, de réduire leur dépendance extérieure sur le plan alimentaire et lutter en même temps contre la pauvreté en créant des emplois et en augmentant la production du secteur agropastoral. En plus de la production agricole, un accent sera mis sur la construction des logements sociaux et l’approvisionnement e n eau potable et en électricité à travers des micro-barrages », explique le gouverneur de province Jean Kamisendu.

Création de 10.000 emplois

Pour la saison A, le programme « villages agricoles » a réalisé plus de 3.000 hectares labourés et couverts dans les 14 villages agricoles avec les cultures d’arachides, de maïs, de courge, de niébé, de mucuna, de riz et de parc à bois.

Selon le gouverneur du Bandundu, la production agricole est aussi bien l’affaire des paysans que des fonctionnaires, du personnel politique, des enseignants et des étudiants qui doivent se rendre chaque week-end aux champs.

Le programme « villages agricoles » va créer 10.000 emplois pour entretenir les 8.000 km de routes de desserte agricole du Bandundu, en même temps que sont annoncées des milliers de tonnes de produits agricoles à l’occasion des premières récoltes de fin janvier 2013.

La direction provinciale d’investissements et de commercialisation, en voie de mise en place, va commercialiser les produits agricoles dont 70% des recettes vont revenir aux paysans et 30% au gouvernement provincial. Lors de la saison B, le même programme va faire passer le nombre de villages agricoles de 14 à 50.

ANGELO MOBATELI/LP

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer