Poursuite du service minimum dans les hôpitaux de la République

Le secrétaire général de Syndicat National des médecins (SYNAMED), le docteur Jean-Robert Mankoy  Badjoky a annoncé, jeudi, la poursuite du service minimum dans les hôpitaux de la République, à l’issue d’une séance de travail vespérale avec le premier ministre, Bruno Tshibala.

La délégation du SYNAMED accompagnée de celle de SYMECO (Syndicat des médecins du Congo) a, au cours des échangés le premier ministre,  procédé à la restitution des conclusions des travaux qu’ils ont eu à Safari Beach avec les experts du gouvernement au sujet de leurs revendications, a-t-il déclaré.

Il a indiqué que le premier ministre qui a mis un accent particulier sur son mandat placé sous le signe du social, leur  a promis de soumettre ces conclusions au conseil du gouvernement  pour  adoption avant leur exécution.

Le Dr Mankoy a rappelé que leur revendication porte sur la correction de la référence de la prime de risque qui a été décidée en 2004 mais non octroyée. « En attendant qu’une solution soit trouvée, nous continuons avec la suspension des consultations électives, les actes chirurgicaux et médicaux électifs uniquement », a-t-il souligné

La délégation a également demandé au premier ministre d’étudier et de trouver une solution au sujet de 3.865 médecins qui travaillent sans être rémunérés ni percevoir des primes depuis 2012. 

ACP

Que pensez-vous de cet article?
  • Intéressant (3)
  • Triste (1)
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Amusant (0)

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles