Rutshuru – Le chef du groupe armé Nyatura capturé par l’armée

Le chef du groupe armé Nyatura, David Komayombi, a été blessé et capturé vendredi 12 mai par une patrouille des combats des militaires des forces armées de la RDC (FARDC) dans la zone de Bandu dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), a annoncé dimanche le porte-parole de la 34e région militaire, major Ndjike Kaiko.

D’après la même source, le chef milicien blessé se trouve actuellement dans une structure médicale gérée par la Croix Rouge Internationale pour être soigné. L’officier assure que « l’armée suit de près l’évolution de son état de santé ».

Le major Ndjike Kaiko espère que l’arrestation de ce chef milicien va pousser d’autres miliciens à déposer les armes.

«Nous osons croire que la capture d’un tel chef va certainement démoraliser la troupe de manière à ce que ceux qui restent viennent déposer les armes. C’est ça le souhait des FARDC », souligne-t-il.

Pour sa part, la société civile de Rutshuru souhaite que ce chef rebelle réponde de ses actes devant la justice une fois qu’il sera soigné.

Le groupe Maï-Maï Nyatura est l’un des groupes armés actifs au Nord-Kivu, précisément dans les territoires de Rutshuru et Masisi. Il s’était illustré le 8 mai dernier en attaquant une position de l’armée à Kitshanga. Trois personnes dont deux officiers de l’armée (un capitaine et un lieutenant) ainsi que l’épouse d’un militaire, ont été tuées dans cette attaque.

RO

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)

Vous pourriez aussi aimer