Barbarie du 31 Décembre 2017 – Lettre Ouverte aux avocats congolais et ressortissants congolais de la diaspora

Avocats Congolais et ressortissants Congolais en Occident et à travers le monde: face aux tueries et brutalités contre les innocents qui cherchaient à marcher pacifiquement le 31 Décembre 2017 en RDC, vous qui avez l’expertise légale et juridique, vous avez la responsabilité morale, humanitaire et civique de porter immédiatement plainte à la Cour Pénale Internationale (CPI) contre le président criminel illégitime hors mandat de la RDC qui a orchestré ces tueries et brutalités.

Il y a des moments dans l’histoire de l’humanité où le mal parait triompher et vaincre la majorité des populations. Mais très souvent, et toujours, ce sont des individus courageux qui se lèvent avec détermination, confrontent le mal avec force et, d’un coup, le mal qui paraissait invinciblement triomphant est vaincu et déboussolé.

L’un de ces moments historiques est arrivé en RDC le 31 Décembre 2017. Le président criminel illégitime hors mandat a donné l’ordre à son armée et police de supprimer par force la liberté d’expression du peuple Congolais qui est garantie par la déclaration universelle des droits de l’Homme. Avocats congolais et ressortissants congolais de la diaspora: regardez comment vos frères et sœurs en RDC ont été battus, blessés, emprisonnés, et tués sans qu’ils aient fait quelque chose de mal ou de provocateur. Imaginez-vous: des policiers bien armés, des soldats avec des armes et d’artilleries lourdes sont déployés contre vos frères et sœurs sans armes et qui sont rassemblés dans des Eglises pour prier. Vos frères et sœurs dans ces Eglises sont étouffés avec des gaz lacrymogènes, et sont tirés dessus à coup des balles. Vos frères et sœurs qui avaient fini de prier et déjà marchaient pacifiquement sont tabassés et tirés dessus à coups des balles. Et tout cela en défiant les ambassades, chancelleries et Nations Unies à Kinshasa qui avaient demandé au gouvernement Congolais de ne pas attaquer les civils innocents lors de leur marche pacifique.

Bilan provisoire: plus de dix morts à Kinshasa, et des morts à travers la RDC. En outre, les Eglises, lieux saints de prière, sont désacralisées par les policiers et soldats du président criminel illégitime hors mandat. Il n’y encore pas de compte final pour des centaines, voire des milliers, de personnes sévèrement battues et grièvement blessées qui sont hospitalisées, certaines parmi elles sont dans des conditions critiques.

Avocats congolais et ressortissants congolais de la diaspora: votre temps d’action c’est maintenant. Vous devez vous lever avec courage et détermination pour confronter le président criminel illégitime hors mandat avec l’arme légale et juridique dont vous en avez l’expertise. Le criminel est hors mandat; il n’est plus président; il a perdu toute légitimité. Si vous le traduisez en justice immédiatement, il doit et devra répondre à la convocation de la CPI pour répondre aux accusations. Et s’il refuse de répondre à la convocation de la CPI, alors il sera l’objet d’arrestation à tout moment.

Avocats congolais et ressortissants congolais de la diaspora: vous avez tous suivi la déclaration du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, qui a donné le ton pour l’action contre le président criminel illégitime hors mandat de la RDC. Le Secrétaire général António Guterres a en effet dénoncé les actions répressives contre les civils innocents et a demandé au président criminel illégitime hors mandat en RDC de respecter l’accord signé, et de quitter le pouvoir. Avocats congolais et ressortissants congolais de la diaspora: emboitez les pas du Secrétaire général António Guterres. C’est donc entre vos mains de faire la différence, car les populations de la RDC sont entrain de faire leur part et elles ont besoin de votre apport légal et juridique.

TONGELE N. TONGELE, PhD

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer