Calendrier électoral – On n’est pas sorti de l’auberge!

C’est un document inutilement long. Du bla-bla. Au total, Corneille Nangaa a eu besoin de 14 pages pour griffonner ce qui tient lieu, à ses yeux, de chronogramme. A titre d’exemple, les Congolais doivent attendre le 23 décembre 2018 pour pouvoir aller aux urnes afin d’élire le successeur de “Joseph Kabila”. Pour la petite histoire, les Congolais de l’étranger seront enrôlés du 1er juillet au 28 septembre 2018.

“Avec ce calendrier électoral, la République démocratique du Congo entre dans la phase de consolidation du changement inconstitutionnel de gouvernement”, réagissait à chaud, dimanche soir, le constitutionnaliste André Mbata Mangu qui séjourne à Bruxelles où il a présenté le même jour le “Manifeste du Citoyen Congolais Esili!” (Nous reviendrons dans un prochain article).

Dimanche 5 novembre, le président de la CENI (Commission électorale nationale indépendante), a signé la décision n°065/CENI/BUR/17 du 5 novembre 2017 portant élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales. Les années 2018, 2019 et 2020 seront consacrées aux consultations politiques à tous les échelons.

Dans ses attendus, Corneille Nangaa se reporte notamment aux réunions tripartites CENI-Gouvernement-Conseil national du suivi de l’Accord (CNSA). Pour le professeur Mbata, ce calendrier “ne respecte ni l’Accord global ni l’Arrangement particulier”. Au motif que les “parties prenantes”, autrement dit les signataires de l’Accord, s’étaient convenus d’organiser les élections présidentielle, législatives et provinciales en une seule séquence avant le 31 décembre 2017″.

Pour lui, toute modification de cette date devait faire l’objet d’un “consensus unanime” de la part des signataires de l’Accord. Enfin, le juriste n’a pas caché un certain étonnement de voir le président de la CENI invoquer les “réunions d’évaluation” tripartites tenues à Kananga et à Kinshasa. “Le CNSA n’existe pas encore dans la mesure où la loi organique n’a pas encore été votée”, a-t-il fait remarquer.

Pour l’essentiel, le scrutin pour l’élection présidentielle, les législatives et les provinciales sera convoqué le 23 juin 2018. Le vote proprement dit n’aura lieu que le 23 décembre 2018. Le résultat définitif de la présidentielle ne sera connu que le …9 janvier 2019.

La loi sur la répartition des sièges, elle, devrait être votée du 14 avril au 23 avril 2018. La promulgation de celle-ci est fixée au 8 mai 2018.

Institution d’appui à la démocratie, la CENI est par définition une administration permanente. A ce titre, elle est censée disposer en permanence d’un personnel formé. En parcourant le calendrier de Nangaa, on est frappé par plusieurs rubriques où il est question de “formation des formateurs” et autres agents électoraux.

On est frappé également par le temps consacré pour “détecter” les doublons biométriques potentiels (25 novembre 2017 à 26 mars 2018). Ce n’est qu’à partir du 27 mars que seront “validés” les résultats de la “détection des doublons”. Et ce jusqu’au 5 avril 2018.

Ces quelques cas sont épinglés à titre illustratif pour mettre en exergue ce que d’aucuns considèrent comme de la “mauvaise foi” de la part de la centrale électorale.

Des observateurs s’étonnent que les “contraintes” rencontrées par la CENI lors des élections de 2006 et 2011 se muent subitement en “handicaps” en 2016 juste au moment où “Joseph Kabila” est frappé d’inéligibilité.

Les mêmes observateurs redoutent que l’absence d’une “riposte” de la part des forces politiques et sociales n’”encourage” la mouvance kabiliste à mettre sur la table son idée de référendum. L’objectif de “Joseph Kabila” reste celui de briguer un nouveau mandat. Et pourquoi pas instaurer une “Présidence à vie”?

Dimanche, le calendrier électoral du duo “Kabila”-Nangaa n’a été salué que par les zélateurs de la Kabilie. Les opposants politiques et les activistes de la société civile l’ont unanimement rejeté. Une chose paraît sûre : on n’est pas sorti de l’auberge…

B.A.W/CI

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer