Liberia – Ellen Sirleaf exclue du parti pour avoir «violé la Constitution»

Au Liberia, le parti de la présidente sortante Ellen Johnson Sirfeaf a prononcé son exclusion dimanche 14 janvier. L’exécutif lui reproche de ne pas avoir fait campagne, au second tour, fin décembre, pour le candidat du Parti de l’Unité mais pour celui de l’opposition, George Weah. Trois autres dirigeants du Parti de l’Unité ont eux aussi été expulsés pour ce que l’exécutif considère comme des actes de « sabotage ».

Certaines images valent mille mots. C’est le cas de la photo où l’on voit Ellen Johnson Sirleaf inaugurer une route aux côtés de George Weah, à peine quelques jours avant le second tour de scrutin du 26 décembre.

Pour Mohammed Ali, porte-parole du Parti de l’Unité, la présidente aurait plutôt dû faire campagne pour le candidat de son propre parti, le vice-président sortant, Joseph Boakai : « La Constitution du parti dit clairement que les membres doivent soutenir les candidats du parti, ce que la président Sirleaf n’a manifestement pas fait. En revanche, elle a fait campagne pour le candidat de l’opposition, c’est-à-dire qu’elle a violé la Constitution du parti. C’est le crime qui lui a valu d’en être exclue », a expliqué le porte-parole du Parti de l’Unité.

La présidente a même financé la campagne du candidat du Congrès pour le changement démocratique, du moins selon une rumeur persistante. L’exécutif du Parti de l’Unité a enquêté sur ces bruits et estimé qu’ils sont fondés puisque son exécutif reproche notamment à Ellen Johnson Sirleaf d’avoir apporté, au sénateur Weah, son soutien « financier ». Elle aurait même utilisé des fonds publics pour le faire. Des preuves devraient, en principe, être fournies dans les jours qui viennent.

Selon un porte-parole de la présidente sortante, madame Sirleaf ne se prononcera pas sur son exclusion, une décision qu’elle considère comme illégale.

RFI/LC

Que pensez-vous de cet article?
  • Rien à dire (0)
  • Stupide (0)
  • Triste (0)
  • Amusant (0)
  • Intéressant (0)
Vous pourriez aussi aimer